Règlement défibrillateur Galice

Réglementation sur l'installation et l'utilisation de défibrillateurs externes en Galice

Réglementation sur l'utilisation, la formation et l'installation de défibrillateurs dans des espaces sécurisés de cardio en Galice.

CONSULTATION EN SANTE DE XUNTA DE GALICIA - Réglementation sur les défibrillateurs externes

DECREE 38 / 2017, de 23 du mois de mars, qui réglemente l’installation et l’utilisation de défibrillateurs externes en dehors du champ sanitaire et crée son registre.

I. L'article 43.1 de la Constitution espagnole reconnaît le droit à la protection de la santé. Les pouvoirs publics ont l'obligation constitutionnelle de protéger la mise en place de mesures préventives et la fourniture des services nécessaires à la protection de la santé.

Conformément à l'article 149.1.16ª de la Constitution espagnole, l'État dispose d'une compétence exclusive en matière de santé extérieure, de bases et de coordination générale de la santé et de législation sur les produits pharmaceutiques. Sur la base de ce concours, la loi 14 / 1986, de 25 du mois d’avril, général de la santé, a été approuvée. Ainsi, dans son article, 3 déclare comme objectif du système de santé que ses moyens et ses actions seront principalement orientés vers la promotion de la santé et la prévention des maladies. De même, dans son article 6, il établit que les actions des administrations de santé publique seront orientées vers la promotion de la santé et pour garantir que toutes les actions sanitaires développées sont destinées à la prévention des maladies et pas seulement à leur guérison, garantir les soins de santé dans tous les cas de perte de santé.

L'article 33.1 du statut d'autonomie de la Galice attribue à la Communauté autonome la compétence d'élaboration législative et l'exécution de la législation de base de l'État en matière de santé interne, et le numéro 4 du même article prévoit que la Communauté autonome peut organiser et administrer à toutes fins utiles et sur son territoire tous les services liés aux affaires susmentionnées, et exercer la protection des institutions, entités et fondations en matière de santé et de sécurité sociale, en réservant à l’État la haute inspection permettant de s’acquitter de ses fonctions et compétences contenues dans cet article.

Article 32.3 de 8 / Loi 2008 du 10 Juillet, la santé Galice, recueille comme principe directeur du système de santé publique de Galice concept global de la santé, y compris la promotion de la santé, la protection contre les situations et les situations qui présentent un risque pour la santé, en particulier la protection contre les risques environnementaux, la prévention des maladies et les soins de santé, ainsi que la réadaptation et l'intégration sociale, du point de vue des soins de santé. En ce sens, la loi précitée 8 / 2008, du 10 de juillet, CVE-DOG: 4-5 5 http://www.xunta.gal/diario-oficial-galicia dans son article stipule que les personnes ayant droit au droit à la protection de la santé et les soins de santé ont le droit d'établir des mesures de prévention maladie d'efficacité et de sécurité prouvées.

II. En Galice, les maladies cardiovasculaires sont l’un des problèmes de santé les plus importants. De toutes les situations d’urgence, la réanimation cardiopulmonaire représente le paradigme dans lequel une intervention précoce et avec des moyens appropriés conditionne le pronostic en termes de récupération de la vie et de réduction au minimum des séquelles possibles.

Les causes les plus fréquentes d'arrêt cardiorespiratoire chez l'adulte sont la fibrillation ventriculaire et la tachycardie ventriculaire sans pouls. Le traitement principal en réanimation cardiopulmonaire et la chaîne de survie sont la défibrillation électrique. Dans ces situations, la disponibilité immédiate de moyens techniques, des défibrillateurs, est essentielle pour mener à bien les manœuvres de réanimation, avec le soutien des urgences sanitaires assurant la continuité des soins. Selon les recommandations 2015 sur la réanimation du Conseil européen de réanimation, "l'installation du DAES dans des zones où un arrêt cardiaque est prévisible tous les cinq ans est considérée comme rentable et comparable à d'autres interventions médicales".

Dans notre communauté autonome, la réglementation en la matière était jusqu'ici contenue dans le décret 99 / 2005 d'avril, qui réglemente la formation et l'utilisation des défibrillateurs externes par le personnel non médical. Cette norme réglementaire comprenait les conditions d'utilisation en dehors des hôpitaux de défibrillateurs externes, l'autorisation des entités de formation et la formation à la gestion des défibrillateurs externes, selon les rubriques de leurs différents chapitres.

III. Dans le cadre du Plan national de qualité système national de santé, le 28 Juin 2006 a été approuvé par le Conseil interterritoriale de la Stratégie système national de santé IHD qui comprenait la recommandation d'établir un cadre juridique pour la mise en œuvre et le développement d'un programme visant à encourager l’utilisation de défibrillateurs semi-automatiques dans les lieux publics. Ce cadre juridique est actuellement mis en place par le décret royal 365 / 2009 du 20 Mars, fixant les conditions et les exigences minimales de sécurité et de qualité dans l'utilisation des défibrillateurs automatiques et semi-automatiques externes en dehors du secteur de la santé, ainsi que arrêté royal 1591 / 2009, CVE-DOG: 4bji5rm5-bdc4-qh53-hn60-emkemc4emm71 CHIEN No. 70 lundi, Avril 10 2017 de 16951 page ISSN1130-9229 494 dépôt légal C.1998-http: // www ... xunta.gal/diario-oficial-galicia de 16 d'octobre, en vertu duquel les produits d'hygiène sont réglementés. Ces dispositions ont le statut de normes de base en ce sens qu’elles sont publiées en vertu de l’article 149.1.16º de la Constitution espagnole.

L'article 5 du décret royal précité 365 / 2009 du 20 de mars stipule que les administrations sanitaires des communautés autonomes vont promouvoir et recommander l'installation de défibrillateurs externes semi-automatiques, conformément aux recommandations des organisations internationales, dans les lieux où: Concentrez ou faites transiter un grand nombre de personnes et encouragez les mécanismes de coordination en temps voulu avec des dispositifs tels que la protection civile, les pompiers, la police locale et autres, nécessaires pour étendre l'installation et l'utilisation de ces dispositifs.

En outre, l'article 4 du décret royal 365 / 2009 du mois de mars 20 prévoit que les entités publiques ou privées, ainsi que les particuliers souhaitant installer un dispositif de défibrillateur semi-automatique, doivent en informer le service de santé de la communauté autonome. ou de l'établissement dans lequel il sera disponible, en déclarant qu'ils respectent les exigences de la section 2 du présent article.

Dans cette même ligne, le 28 de décembre de 2006 est entré en vigueur conformément à la directive 2006 / 123 / CE du Parlement européen et du Conseil, de 12 de décembre de 2006, relative aux services sur le marché intérieur. Dans l'esprit de la directive susmentionnée, la simple invocation de "l'intérêt général" ne suffit pas à justifier l'exigence a priori de certaines autorisations, car le contrôle administratif peut être effectué par la procédure de déclaration responsable et de suivi. L'État a transposé ledit règlement par la loi 17 / 2009 de novembre, sur le libre accès aux activités de services et leur exercice, et par la loi 23 / 25, de 2009 de décembre, portant modification de diverses lois en vue de leur adaptation à la loi sur le libre accès aux activités de services et à leur exercice.

La loi 20 / 2013, de 9 de décembre, de garantie de l'unité de marché, établit dans son article 3 que "aucune disposition de nature générale, mesure administrative ou règle de qualité qui se réfère à l'accès ou à l'exercice d'activités économiques contiennent des conditions ou des exigences qui ont une incidence directe ou indirecte sur la discrimination fondée sur l'établissement ou la résidence de l'opérateur économique. "L'article 16 de la loi susmentionnée énonce le principe de la libre initiative économique, de sorte que" l'accès aux activités économiques son exercice est libre sur tout le territoire national et ne peut être limité que conformément aux dispositions de la présente loi et aux dispositions des règlements de l'Union européenne ou des traités et conventions internationaux. "C'est pourquoi, en ce qui concerne Entités de formation, le nouveau règlement supprime les autorisations précédentes. CVE-DOG: 4bji5rmXNmX-bdc5-qh4-hn53-emke mc60emm4 DOG No. 71 Lundi, 70 du mois d'avril de 10 Page 2017 ISSN16952-1130 Dépôt légal C.9229-494 http://www.xunta.gal/diario-oficial-galicia pour les entités de formation et les activités de formation particulières , sans préjudice des contrôles nécessaires a posteriori.

Conformément aux dispositions du décret 198 / 2010 de 2 de décembre, qui réglemente le développement du gouvernement électronique dans la Xunta de Galicia et ses entités dépendantes, dans la directive service elle-même et dans le La réglementation sur l'accès électronique des citoyens aux services publics facilite également la présentation de déclarations de responsabilité par des moyens électroniques au siège électronique de la Xunta de Galicia.

Compte tenu de l'expérience accumulée, du développement des ressources technologiques disponibles et des changements normatifs opérés, il est nécessaire d'adapter les réglementations préexistantes en la matière à ces changements, en recherchant une plus grande accessibilité à ces ressources pour une approche immédiate des situations de crise. arrestation cardiorespiratoire.

IV Le décret est formé de quatre chapitres dans lesquels sont rassemblées les dispositions générales; les exigences, l'installation, la notification et l'enregistrement des défibrillateurs externes; la qualification et la formation précise pour la manipulation des défibrillateurs et les conditions de leur utilisation; et les dispositions relatives au système d'inspection et de sanction. Ce règlement est complété par deux dispositions supplémentaires, une transitoire, d'adaptation des espaces et des services, une dérogatoire, et deux dernières, relatives au développement normatif et à l'entrée en vigueur.

De ce fait, sur proposition du ministre régional compétent en matière de santé, en accord avec le Conseil consultatif, et après délibération du Conseil de la Xunta de Galicia, lors de sa réunion du 23 mars, deux mille dix-sept

CHAPITRE I Dispositions générales


Article 1. Le but de ce décret est de:

a) Établit les conditions et les exigences pour l'installation, l'utilisation et la maintenance, en dehors du domaine sanitaire, des défibrillateurs externes automatiques et semi-automatiques.

b) Déterminez les endroits où il est conseillé de disposer de tels défibrillateurs, le système de notification de leur installation et leur signalisation correcte.

c) Établir les exigences minimales liées à la formation des manipulateurs.

d) Créer le registre des défibrillateurs externes de Galice.


Article 2. Les définitions aux fins du présent décret doivent se comprendre comme suit:

a) Défibrillateur semi-automatique externe: dispositif médical conçu pour analyser le rythme cardiaque, identifier les arythmies mortelles dues à la défibrillation et administrer un choc électrique afin de rétablir la fréquence cardiaque viable avec un haut niveau de sécurité. Cette définition inclut également les défibrillateurs externes automatiques.

b) Défibrillateur automatique externe: dispositif médical qui diffère du précédent en ce qu’après avoir analysé la fréquence cardiaque et identifié les arythmies mortelles, il indique qu’il faut administrer un choc électrique. Article 3. Promotion de l'installation et de l'utilisation de défibrillateurs externes en dehors du domaine de la santé

1 Afin d'améliorer les attentes de survie des personnes en état d'arrêt cardiorespiratoire, l'installation de défibrillateurs externes est recommandée, en particulier dans les espaces suivants:

a) Grands établissements et centres commerciaux, individuels et collectifs.

b) Aéroports.

c) Ports commerciaux.

d) Les gares et arrêts de bus ou de train, ou les gares de correspondance.

e) Installations, établissements publics ou espaces ouverts dans lesquels se déroulent des activités de loisirs et des spectacles.

f) Installations sportives ou espaces sportifs non conventionnels à usage public ou privé.

g) Centres éducatifs.

h) Lieux à haut risque d’arrêt cardiaque, centres de réadaptation cardiaque, véhicules de transport médical non urgents, établissements de santé et cliniques.

i) Les dépendances administratives de l'administration générale de la Communauté autonome ou du secteur public autonome de Galice, dans lesquelles un grand nombre de personnes sont concentrées ou transitent.

j) Autres espaces présentant un intérêt par rapport à l'activité qu'ils exercent ou dans lesquels un grand nombre de personnes est concentré ou en transit.

2 Les administrations sanitaires de la Communauté autonome de Galice et les entités instrumentales dépendantes, dans le cadre de leurs compétences:

a) Ils encourageront la formation aux techniques de base d'aide à la vie et à la gestion de la défibrillation.

b) Promouvoir les mécanismes de coordination en temps voulu avec des dispositifs tels que la protection civile, les pompiers, la police locale et autres, nécessaires pour étendre l'installation et l'utilisation de défibrillateurs externes.

Article 3. La Xunta de Galicia légifère sur les défibrillateurs externes

L'administration générale de la Communauté autonome et le secteur autonome public de Galice prendront en compte et évalueront l'installation de défibrillateurs externes dans les offres qu'ils lancent pour la construction ou la gestion d'infrastructures ou d'installations, ainsi que dans les appels publics pour la fourniture de services publics en régime concessionnel avec un flux important de personnes.

CHAPITRE II Exigences, installation, notification et enregistrement des appareils de défibrillation


Article 4. Les exigences

1 Les défibrillateurs externes visés dans le présent décret doivent être conformes aux dispositions du décret royal 1591 / 2009 d'octobre par lequel les produits de santé sont réglementés et portent le marquage CE garantissant le respect des exigences essentielles qui leur sont applicables. ils résultent de l'application. Les défibrillateurs externes doivent être utilisés dans les conditions spécifiées par le fabricant et doivent être correctement entretenus de manière à préserver la sécurité et les performances attendues pendant leur période d'utilisation. Dans le même temps, il faudra s’assurer que l’équipement est équipé d’un logiciel qui permette d’en extraire les données, directement ou par le biais des adaptations nécessaires.

2 Les dispositifs de défibrillation installés doivent être clairement et simplement indiqués:

a) Votre situation doit être identifiée en précisant son emplacement sur les cartes ou les cartes informatives du lieu, afin que les personnes et les services d'urgence puissent y accéder si nécessaire.

b) Les instructions pour son utilisation, ainsi que pour le contact avec les services d'urgence, seront clairement affichées.

c) La signalisation de la disponibilité d'un défibrillateur doit être claire et simple, et conforme aux recommandations de signalisation établies par le Comité international de liaison sur la réanimation (ILCOR). Pour sa réalisation, couleur standard RAL 6032 ou équivalente: RGB: 0-152-100.din 616421.7: 6.5.4; Pantone 348C. Au-dessous du signal, le mot DESA doit être placé dans une case séparée, d’une taille minimale de ¼ de la case supérieure. Les deux conceptions doivent respecter les conditions définies par ILCOR et établies conformément aux normes ESO 7010, 3864-3 et 9186-1. La situation du défibrillateur doit être correctement identifiée en spécifiant son emplacement, des cartes ou des cartes informatives du lieu et du chemin à suivre pour un utilisateur éventuel.

3 Les personnes physiques ou morales qui installent un défibrillateur externe seront tenues de le notifier conformément aux dispositions de l'article 5 et seront responsables de garantir leur maintenance et leur conservation, conformément aux instructions du fabricant. La même obligation de déclaration existera dans le cas du retrait des défibrillateurs.

4 Les dispositifs de défibrillation externes doivent avoir la dotation minimale indiquée à l’annexe II.


Article 5. Déclaration responsable

1 Les personnes physiques ou morales visées à la section 3 de l'article 4 doivent notifier l'installation ou le retrait des défibrillateurs au service chargé de la santé, ainsi que les variations survenant dans les données déclarées, par l'intermédiaire de la Fondation. Les urgences de santé publique de Galicia-061, faisant une déclaration responsable.

2 Les déclarations de responsabilité susmentionnées seront de préférence soumises électroniquement au moyen du formulaire normalisé figurant à l’annexe I, qui sera disponible au siège électronique de la Xunta de Galicia, https://sede.xunta.gal. pour les administrations publiques, les personnes morales, les entités sans personnalité juridique, les personnes exerçant une activité professionnelle pour lesquelles des licences obligatoires sont requises pour les procédures et actions menées avec les administrations publiques dans l'exercice de leur activité professionnelle, ainsi que pour les personnes représentant l'un des ci-dessus.

Si l’une des personnes intéressées obligées de soumettre par voie électronique présente leur demande en personne, elle sera tenue de la soumettre par voie électronique. À ces fins, la date de dépôt de la demande sera considérée comme la date à laquelle la correction a été apportée. Pour la présentation des applications, tous les mécanismes d'identification et de signature admis par le siège électronique de Xunta de Galicia peuvent être utilisés, y compris le système d'utilisateur et de mot de passe Chave365 (https://sede.xunta.gal/Chave365).

3 Les personnes intéressées qui ne sont pas obligées de soumettre électroniquement, éventuellement, peuvent présenter la déclaration en personne dans n’importe quel lieu ou registre défini dans le règlement de la procédure administrative commune, à l’aide du formulaire normalisé disponible au siège électronique de la Xunta de Galicia.


Article 6. La documentation

1 Avec la déclaration responsable, la documentation suivante sera présentée:

a) Copie du document d'identité national ou du document d'identification équivalent, uniquement en cas de refus de votre demande.

b) Rapport descriptif de l'emplacement du défibrillateur et des routes d'accès.

c) Document identifiant le personnel responsable du défibrillateur.

d) Document indiquant les données de géolocalisation de l'appareil, le cas échéant.

2 Il ne sera pas nécessaire de fournir les documents déjà présentés précédemment. À ces fins, la partie intéressée doit indiquer à quel moment et devant quel organe administratif les documents susmentionnés ont été présentés. On supposera que cette consultation est autorisée par les personnes intéressées, sauf opposition expresse dans la procédure.

En cas d'impossibilité matérielle d'obtenir le document, l'organisme compétent peut demander à l'intéressé de le présenter ou, à défaut, à l'accréditation par un autre moyen des conditions auxquelles le document se rapporte.


Article 7. Documentation complémentaire

1 La documentation complémentaire sera de préférence soumise par voie électronique. Les personnes intéressées seront responsables de la véracité des documents qu'elles présentent. Exceptionnellement, l’Administration peut exiger l’affichage du document original pour rassembler la copie électronique présentée.

2 La soumission électronique sera obligatoire pour les sujets obligés de soumettre la déclaration par voie électronique. Si l’une des personnes intéressées présente la documentation complémentaire en personne, elle devra la soumettre par voie électronique. À ces fins, la date de dépôt sera considérée comme la date à laquelle la correction a été apportée.

3 Les personnes qui ne sont pas tenues à la présentation électronique peuvent éventuellement présenter la documentation complémentaire en personne dans n’importe quel lieu ou registre mis en place par la réglementation régissant la procédure administrative commune.


Article 8. Registre des défibrillateurs externes de Galice

1 Création du registre des défibrillateurs externes de Galice, géré par le ministère chargé de la santé.

2 L’installation de défibrillateurs externes dans la Communauté autonome de Galice sera soumise à l’inscription sur le registre, conformément aux déclarations de responsabilité présentées. De même, toutes les données géographiques et coordonnées sur la localisation, l'utilisation et le personnel responsable seront incluses, ainsi que toutes les variations qui se produisent, de sorte que les informations soient maintenues à jour.

3 Le département responsable de la santé attribue à chaque défibrillateur un numéro d'enregistrement, qui doit être visible avec la signalisation correspondante.

4 Le registre pourra être consulté au moyen des applications informatiques correspondantes, dans le but d’accroître l’accessibilité à la défibrillation, grâce à l’élaboration d’une carte du défibrillateur dans la Communauté autonome de Galice. Les défibrillateurs inscrits dans ledit registre seront inclus dans la carte des ressources disponibles du Centre de coordination pour les urgences sanitaires de Galicia-061 afin de se concentrer sur les urgences, afin d'améliorer l'accès à la défibrillation et au pronostic de la arrestation cardiorespiratoire.

5 La communication de la suppression du défibrillateur entraînera l'annulation de l'enregistrement.

CHAPITRE III Titration, formation et utilisation de défibrillateurs externes


Article 9. Titrage

1 Ils pourront utiliser des dispositifs de défibrillation externes:

a) Le personnel en possession des titres suivants:

1º. Baccalauréat en médecine et chirurgie ou diplôme en médecine.

2º. Diplôme universitaire en sciences infirmières ou diplôme en sciences infirmières.

3º. Formation professionnelle de technicien en urgence sanitaire ou certificat de professionnalisme équivalent.

4º. Titres officiels équivalents aux précédents, délivrés par un État membre de l'Union européenne.
b) Ceux qui sont majeurs et qui réussissent le programme de formation de base avec accréditation officielle dans les domaines de la réanimation cardiopulmonaire, de l’aide à la vie de base et de l’utilisation de défibrillateurs externes.

2 Dans le cas d'une situation exceptionnelle dans laquelle il n'est pas possible à ce moment de disposer d'une personne possédant la formation ou les qualifications nécessaires pour utiliser le défibrillateur, le centre de gestion des urgences sanitaires de Galicia-061 peut autoriser toute autre personne à: la manipulation du défibrillateur, en gardant la centrale du processus à tout moment.


Article 10. Les institutions de formation utilisent des défibrillateurs

La formation du personnel qui n'a pas la qualification indiquée dans la section a) du numéro 1 de l'article précédent peut être dispensée par des unités de formation des centres de santé du système de santé publique de Galice, par la Fondation publique des urgences sanitaires de Galice. 061, par des centres de prévention des risques professionnels dépendant de toute administration publique, par des mutuelles pour accidents du travail et maladies professionnelles, par des entités ou institutions membres du Conseil espagnol de réanimation cardiopulmonaire ou par des personnes physiques ou morales reconnues comme étant formateurs par l'une des institutions ou entités qui forment ledit conseil.


Article 11. Contenu et compétences minimales des activités de formation

La formation aura au minimum le contenu défini à l’annexe III, de sorte qu’à la fin, les étudiants auront démontré les compétences nécessaires pour:

a) Commencez la chaîne de survie, y compris une interaction appropriée avec le système d'urgence.

b) Reconnaître rapidement une arrestation cardiorespiratoire.

c) Appliquer des techniques de perméabilisation des voies respiratoires, y compris les mesures initiales, avant toute obstruction par un corps étranger (étouffement).

d) Réaliser une réanimation cardiopulmonaire de haute qualité.

e) Utilisez le défibrillateur de manière efficace et sûre.


Article 12. Accréditation de formation

1 La formation du personnel mentionné à la section b) du numéro 1 de l'article 9 sera accréditée par le biais de la certification individuelle correspondante, qui doit être reconnue par le Conseil espagnol de réanimation cardio-respiratoire (CERCP) par l'intermédiaire de la Fondation publique pour les urgences de santé de Galice. -061, ou d'une autre entité équivalente dans le cas d'un personnel formé dans une autre communauté autonome ou dans un autre État.

La formation obtenue en dehors de la communauté autonome de Galice sera reconnue si elle est conforme aux conditions énoncées au paragraphe précédent ou si elle est reconnue conformément aux règles spécifiques de la communauté autonome dans laquelle la formation a été effectuée et le diplôme obtenu.

Les mêmes critères seront applicables aux diplômes obtenus dans les pays membres de l'Union européenne conformément à leurs réglementations.

2 L'original ou une copie certifiée conforme desdits certificats doit être présentée à la demande de l'autorité sanitaire, tant pour sa vérification que pour son efficacité, dans son utilisation dans toute fonctionnalité ou enregistrement qui l'exige au sein de la Communauté autonome.

3 Les certifications individuelles auront une validité de deux ans à compter de leur expédition.

4 Les entités de formation conserveront un registre à jour des certificats délivrés et de leur validité.


Article 13. Utilisation de dispositifs de défibrillation et de coordination d'assistance

1 Tout acte d’utilisation du défibrillateur externe implique, dans tous les cas, le devoir de contacter immédiatement le Centre de coordination des urgences sanitaires de Galicia-061, par téléphone ou par l’intermédiaire des dispositifs de connexion éventuellement installés, objet de garantir la continuité des soins et le suivi médical de la personne concernée.

2 Une fois utilisé, le personnel qui a effectué la défibrillation ou le responsable de l’appareil doit compléter la fiche d’assistance fournie, reproduite à l’annexe IV, et l’envoyer au service compétent de la santé dans les heures 72 suivantes , ainsi que les informations électroniques de l'événement collectées dans le système de données du défibrillateur externe. Ces informations seront intégrées au registre de réanimation cardiopulmonaire de la Fondation pour les urgences de santé publique de Galicia-061, afin de surveiller et d’évaluer l’utilisation des dispositifs en dehors du domaine de la santé, de détecter le besoin de promouvoir l’installation dans certains endroits et de proposer des solutions. des actions d'amélioration des procédures d'utilisation, ainsi que la promotion de la formation et de la recherche sur les techniques de base d'aide à la vie et sur l'utilisation des défibrillateurs.

3 La transmission des données respectera dans tous les cas ce qui est établi dans le règlement sur la protection des données personnelles.

CHAPITRE IV

Le système d'inspection et de sanction enfreint la norme sur les défibrillateurs externes


Article 14. Inspection et contrôle du défibrillateur

Les consellería ayant des compétences en matière de santé, à travers les services d'inspection sanitaire, pourront inspecter les activités et les installations prévues dans ce décret, afin de vérifier l'adéquation des mêmes et des défibrillateurs, ainsi que la formation du personnel responsable de sa gestion, aux dispositions de ce décret.

Vous pouvez également demander les rapports appropriés à la Galician Urgency Health Foundation-061, afin de conserver une connaissance constante et actualisée de l'emplacement et du statut des défibrillateurs, ainsi que la détection des décharges non communiquées.


Article 15. Réglementation relative aux défibrillateurs

Sans préjudice des autres réglementations applicables, les infractions aux dispositions du présent décret sont considérées comme des infractions en matière de santé et la responsabilité correspondante est requise conformément au chapitre IV du titre II de la loi 8. / 2008, de 10 de juillet, de santé de Galice; au chapitre VI du titre I de la loi 14 / 1986, du 25 du mois d’avril, général de la santé; traitement préalable du fichier correspondant conformément aux dispositions de la loi 39 d’octobre de 2015 / 1 et de la loi 40 d’octobre de 2015 du régime juridique du secteur public.

Première disposition supplémentaire. Protection des données personnelles

Le traitement des données visées dans le présent décret sera, en tout état de cause, adapté à la législation en vigueur en matière de protection des données personnelles.

Conformément à la loi organique 15 de 1999 Décembre, relative à la protection des données à caractère personnel, les données à caractère personnel collectées, dont le traitement et la publication sont autorisés par les personnes intéressées par le biais de la présentation des déclarations responsables, seront incluses dans un fichier appelé utilisateurs et professionnels du système de santé ", afin de gérer la procédure actuelle et d’informer les personnes intéressées de son traitement. L'organe responsable de ce dossier est le Secrétariat technique général. Les droits d'accès, de rectification, d'annulation et d'opposition peuvent être exercés devant le même organisme responsable du dossier en adressant une communication à l'adresse suivante: Consellería de Sanidad, Bâtiment administratif San Lázaro, s / n, 13 Saint-Jacques-de-Compostelle, ou par une communication électronique.

Deuxième disposition supplémentaire. Mise à jour du formulaire de déclaration responsable

Pour la présentation des déclarations responsables régies par le présent décret, il sera nécessaire d'utiliser le formulaire normalisé, disponible au siège électronique de la Xunta de Galicia, où il sera mis à jour en permanence et accessible aux personnes intéressées.

Afin de l'adapter à la réglementation en vigueur, le formulaire figurant à l'annexe I peut être mis à jour au siège électronique de la Xunta de Galicia, sans qu'il soit nécessaire de le publier à nouveau au Journal officiel de Galicie, à condition que la modification ou la mise à jour n'implique pas une modification substantielle de celle-ci ou du contenu des déclarations prévues par le présent décret.

La mise à jour du formulaire doit être approuvée par résolution du responsable du consellería compétent en matière de santé, sans préjudice de sa publicité via le siège électronique de la Xunta de Galicia.

Unique disposition transitoire. Adaptation des espaces et des dispositifs

Les organisations, entreprises et entités disposant d'appareils de défibrillation externes disposeront d'un délai de six mois à compter de la date d'entrée en vigueur du présent décret pour s'adapter aux dispositions qui y figurent. Une fois ce délai écoulé, le ministère compétent en matière de santé peut faire usage de ses pouvoirs d'inspection et de contrôle de la manière indiquée au chapitre IV du présent décret.

Disposition dérogatoire unique. Abrogation normative

Le décret 99 / 2005 du mois d'avril, qui réglemente la formation et l'utilisation des défibrillateurs externes par du personnel non médical, ainsi que les dispositions de rang égal ou inférieur qui s'opposent aux dispositions du présent décret est abrogé.

Première disposition finale. Développement réglementaire

Le responsable du consellería chargé des questions de santé relevant de l’organisation et relevant de son département est autorisé à dicter les dispositions nécessaires à l’élaboration des dispositions du présent décret.

Deuxième disposition finale

Entrée en vigueur Le présent décret entrera en vigueur vingt jours après sa publication au Journal officiel de la Galice.

Saint-Jacques-de-Compostelle, le vingt-trois mars deux mille dix-sept

Alberto Núñez Feijóo Président

Jesús Vázquez Almuiña Conselleiro de Sanidade

TELECHARGEZ NORMATIVA qui réglemente l’utilisation des défibrillateurs externes automatisés en Galice

Société spécialisée dans la formation, l'installation et la maintenance de défibrillateurs à La Corogne, Pontevedra, Orense et Lugo

Notre société propose des services d'installation et de maintenance de défibrillateurs externes, d'installations agréées selon les réglementations galiciennes, de gestion complète de défibrillateurs externes avec conseil, d'installation, de formation, de maintenance et de réparation de défibrillateurs conformément aux règles de la communauté autonome.

Dans la province de La Corogne Nous proposons des services de vente et d’installation de défibrillateurs externes dans les villes de La Corogne, Saint-Jacques-de-Compostelle, Ferrol, Finisterre, Betanzos, Mugía, Padrón, Noia et Muros., nous sommes une entreprise de maintenance de défibrillateurs et avons reçu une formation approuvée sur l’utilisation des défibrillateurs externes.

Dans la province de Pontevedra Nous offrons des services de vente et d'installation de défibrillateurs externes dans les villes de Pontevedra, Vigo, Porriño, Baiona, Tui, La Guardia, Redondela et Moaña., nous sommes une entreprise de maintenance de défibrillateurs et avons reçu une formation approuvée sur l’utilisation des défibrillateurs externes.

Dans la province d'Orense Nous offrons des services de vente et d'installation de défibrillateurs externes à Orense, à Verín, à Allariz, à Ribadavia, à Carballino, à Ginzo de Limia et à Oímbra., nous sommes une entreprise de maintenance de défibrillateurs et avons reçu une formation approuvée sur l’utilisation des défibrillateurs externes.

Dans la province de Lugo Nous offrons des services de vente et d’installation de défibrillateurs externes à Lugo, Villalba, Monforte de Lemos, Vivero, Burela, Ribadeo, Fonsagrada, Chantada et Sarria, nous sommes une entreprise de maintenance de défibrillateurs et avons reçu une formation approuvée sur l’utilisation des défibrillateurs externes.

Beatles Love
Haha
Wow
Triste
En colère

imprimer Courrier électronique